Ils étaient à Moissac fin mai, pour les rencontres « des Villes et des Justes ». Ils y présentaient leur livre de mémoires récemment paru chez Flammarion. Ils ont aussi participé à l’ensemble de ces rencontres, intervenant lors des débats du 28 mai au Hall de paris, et proposant une conférence de plus de deux heures le dimanche 29. Ils étaient aussi présents pour la remise officielle du titre de Justes parmi les Nations à Pierre, Alida, Renée et Henri-Elie Bourel.

Aujourd’hui ces mémoires font l’objet d’une nouvelle édition au Livre de Poche. Le succès de l’édition initiale a rapidement permis au livre de rejoindre l’incontournable collection qui lui donnera de nouveaux lecteurs.

A la sortie du livre, Nathalie Crom écrivait dans Télérama : « L’intelligente construction de ces Mémoires, donnant alternativement la parole à l’un et à l’autre, préserve d’heureuse façon la voix et la person­nalité de chacun. Pourtant, sur plus de six cents pages, souvent captivantes, arides parfois à force de nécessaire précision, c’est bel et bien plus de quarante ans d’un combat commun et complice qui défilent. Consultation inlassable d’archives, actions sur le terrain, pressions constantes et concomitantes sur l’opinion publique, les médias, la justice, les autorités politiques. Les nazis Klaus Barbie, Walter Rauff, Kurt Lischka, puis les hauts fonctionnaires français Maurice Papon, Paul Touvier et René Bousquet sont quelques-uns des criminels qu’ils ont chassés, parfois des décennies durant. Des traques ­obstinées, méticuleuses, ici racontées avec une froide passion.« . Ce livre indispensable est donc aujourd’hui disponible pour la somme de 9,90 €.

klarsfeld_memoires