Elle vit au Canada depuis quarante ans. Longtemps elle a gardé pour elle l’horreur qu’a été son enfance en Europe centrale avant de trouver un havre de paix à Moissac. Elle a cependant écrit un livre « Le secret d’Edith« , et aujourd’hui, inlassablement elle va d’école en école raconter la pire et le meilleur : le nazisme et la maison de Moissac.