Notre ami François Boulet sera à Moissac pour présenter son dernier livre « Petite histoire de Moissac » paru aux éditions Cairn. Le samedi 16 décembre à 15h30, il sera au centre culturel de Moissac pour une conférence débat, et le dimanche 17 décembre à 9h30 il dédicacera son livre à la librairie Chaumerliac.

Laissons l’auteur présenter son livre :

« Notre cité en 2017 mérite une « petite histoire de Moissac », sérieuse et humble. Le défi est important : reprendre en 100 pages l’historiographie des 500 livres et articles écrits par tous les amateurs d’histoire et historiens de notre cité depuis les tous premiers moines. La Préhistoire et l’Antiquité, l’histoire glorieuse de l’abbaye bénédictine puis clunisienne au Moyen Age, l’Ancien Régime des rois de France aux grains, le XIXe siècle à travers la politique, le train et le chasselas naissant, le long XXe siècle avec ses affres – de la crue du 3 mars 1930 aux guerres mondiales – et ses joies méritent, tout à la fois, un bilan d’étape, un approfondissement et une synthèse.

Quelle joie de rassembler pour l’occasion de la présentation de l’ouvrage le 16 décembre prochain, tous les amis de l’histoire de Moissac et ils sont nombreux à travers les associations « Culture de Moissac »  «  Mémoire et Patrimoine » , «  Moissac, ville de Justes oubliée » . Ce petit livre est donc aussi l’histoire d’une amitié, d’une fidélité, d’une curiosité et de joie : d’abord avec Jean-Paul Nunzi et Frédéric de Gournay; ensuite la fidélité à un pays ancestral paysan et urbain, multiséculaire, très attachant; enfin mieux comprendre ce passage si important d’une histoire sacrée, religieuse, merveilleuse à une vie profane, séculière, vivante, devant le tympan et l’Eternel de Moissac, qui transcendent nos petites vies comme l’écrit remarquablement et obstinément l’écrivain André Malraux à travers plus d’une centaine de citations.

Résumons-nous: mieux connaître l’histoire de Moissac permet de mieux vivre avec ses proches, l’humanité d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Aujourd’hui au début du XXIe siècle, tout le monde le ressent : nous sommes à la croisée des chemins à Moissac. La leçon de sa petite histoire peut nous apporter, sérieusement et c’est toujours nécessaire, un peu d’apaisement dans nos vies de contemporains moissagais via un optimisme raisonné millénaire. Autrement dit, l’histoire de Moissac peut rendre un témoignage d’une vie collective heureuse. Ce n’est donc pas un mince défi, intellectuel et moral, que nous vous proposons: la passion de l’histoire de Moissac pour mieux dire sa joie d’être vivant, au vu de tout ce qu’ont fait les anciens et les ancêtres, d’être nous-mêmes, ensemble, afin de choisir le bon et beau chemin moissagais de nos vies. »