Au cours du voyage mémoriel qui les a conduit d’Izeux à Moissac en passant par la visite du Chambon-sur-Lignon Maria Bacchi et Nella Roveri ont rencontré Jean Claude Simon. Ils ont évoqué des souvenirs et ont pris conscience que l’Italie a eu une maison, la villa Emma, dont le rôle a été pratiquement identique à celui de Moissac dans leur soucis de protection des enfants juifs lors de la guerre.

Une visite des lieux importants dans la mémoire juive de Moissac les a menés de la Place Shatta et Bouli Simon à l’Esplanade des Justes parmi les Nations ou elles ont montré un grand intérêt pour les 10 Justes moissagais.

Toutes deux ont été fort étonnées qu’aucun lieu à Moissac n’accueille le public pour l’informer de l’action menée pendant l’occupation nazie pour sauver les enfants juifs, et relaie ainsi le message d’espoir que porte la Maison des Enfants.

Fondazione Villa Emma.
Via San Rocco,19/a
41015 Nonantola (MO)
tel/fax 059 547195

segreteria@fondazionevillaemma.org
www.fondazionevillaemma.org